La Liberté vandalisée à Lens


JPEG - 128.7 ko
Eugène Delacroix (1798-1863)
La Liberté guidant le peuple
Huile sur toile - 260 x 325 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : RMNGP/H. Lewandowski

7/2/13 - Vandalisme - Louvre-Lens - Un communiqué de presse lapidaire du Louvre vient de confirmer une information qui circulait ce soir sur Twitter : une visiteuse du Louvre-Lens a tracé une inscription au marqueur sur la partie basse de la Liberté guidant le peuple de Delacroix (ill.) et a été interpellée par la police.
Toujours selon ce communiqué : « à première vue, l’inscription, superficielle, devrait pouvoir être nettoyée facilement ». Espérons-le, sauf que pour l’instant, rien n’est sûr puisqu’une restauratrice a été immédiatement diligentée sur place pour constater l’ampleur exacte des dégâts. Selon le site de France 3 Nord-Pas-de-Calais, qui semble avoir été le premier à relater l’affaire, le tag mesurerait pas moins de 30 cm.

Bien entendu, un tel événement aurait pu arriver à Paris où le tableau est cependant resté intact pendant plus d’un siècle et demi. Mais il est arrivé à Lens, un mois et demi seulement après son arrivée, dans un endroit où la Liberté, tableau fragile comme nous l’avons plusieurs fois écrit, n’a strictement rien à faire et n’aurait jamais dû être envoyé.


Didier Rykner, jeudi 7 février 2013


P.-S.

L’inscription au feutre a finalement pu être retirée totalement sans dommage pour l’œuvre (voir ici).




Tip A Friend  Envoyer par email
imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Après Caravage et Léonard, Courbet

Article suivant dans Brèves : L’église Saint-Jacques d’Abbeville va être détruite