La lampe de Saint-Michel, une œuvre de Félicie de Fauveau acquise par le Louvre Contenu abonnés


21/2/13 - Acquisition - Paris, Musée du Louvre - Dans l’exposition Félicie de Fauveau actuellement présentée à l’Historial de Vendée des Lucs-sur-Boulogne sur laquelle nous aurons bientôt l’occasion de revenir longuement, le Louvre prête l’une de ses dernières acquisitions, achetée chez Charles Janoray à New York, intitulée Lampe de l’archange Saint-Michel (ill. 1).
L’œuvre, dont on peut douter du caractère utilitaire, est à la limite de la sculpture et des arts décoratifs et vient enrichir les collections du département des Objets d’Art. Le groupe est composé d’une architecture néogothique sur laquelle se tient l’archange Saint-Michel, avec à ses pieds quatre anges soldats. Il n’a pas réellement d’équivalent dans la sculpture romantique de l’époque.


JPEG - 60.7 ko
1. Félicie de Fauveau (1801-1886)

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Patrick de Carolis lance un audit au Musée Marmottan

Article suivant dans Brèves : Quelques sites internet utiles