La Flandre et la mer. De Pieter l’Ancien à Jan Brueghel de Velours Contenu abonnés


Cassel, Musée de Flandre, du 4 avril au 19 juillet 2015.

JPEG - 433.1 ko
1. Attribué à Pieter Brueghel l’ancien (1525-1569) ?
Bataille navale dans le golfe de Naples
Huile sur panneau - 41 x 70 cm
Rome, Galleria Doria Pamphili
Photo : Galleria Doria Pamphili

Qui dit marine nordique pense immédiatement à la peinture hollandaise. En choisissant - fidèle en cela à sa vocation - de montrer les marines flamandes, le Musée de Cassel se penche sur un aspect peut-être un peu moins étudié de l’art flamand. Notons cependant qu’il clôt le parcours sur une section consacrée aux peintres néerlandais sans que ce changement de point de vue - on ne peut réellement parler d’une évolution chronologique, les deux écoles produisant des marines tout au long du XVIIe siècle - soit vraiment nécessaire. Cela affaiblit un peu la démonstration qui reste néanmoins convaincante, d’autant que les prêts importants ne manquent pas : la collection Doria-Pamphili s’est en effet séparée, exceptionnellement, d’un de ses chefs-d’œuvre, Bataille navale dans le golfe de Naples attribuée à Pieter Brueghel l’Ancien (ill. 1). Remarquons toutefois que l’essai consacré à cet artiste1, explique qu’il n’est pas de la main du maître mais renvoie à une composition de sa main. Sa récente restauration révèle, quoi qu’il en soit, une œuvre d’excellente qualité.

JPEG - 128 ko
2. Jan van Kessel l’ancien (1626-1679)
Le Triomphe d’Amphitrite
Huile sur cuivre - 14 x 19 cm
Quimper, Musée des Beaux-Arts
Photo : RMN-GP

Plusieurs estampes d’après Brueghel complètent cette section, ainsi que deux panneaux attribués à Henri met de Bles provenant de Naples et de Padoue. La première salle, qui introduit le sujet, montre à côté de vues de ports gravées, dessinées et peintes (Anvers et le Vlaams Hoofd en 1600, par Hendrick van Balent et Abel Grimmer), deux petits cuivres de Jan van Kessel. Ceux-ci représentent des poissons dans, ou au bord de la mer. On remarquera particulièrement celui du Musée de Quimper (ill. 2) dans lequel un gros esturgeon émerge de l’eau, au milieu d’autres espèces marines, alors…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Adolfo Wildt le dernier symboliste

Article suivant dans Expositions : De Giotto à Caravage. Les passions de Roberto Longhi