La Concorde, place à nouveau martyrisée Contenu abonnés


27/9/16 - Patrimoine - Paris, place de la Concorde - La grande roue démontée (voir l’article), et avant qu’elle ne revienne dès novembre pour plusieurs mois grâce à l’autorisation d’occupation donnée par la Ville de Paris et acceptée par le ministère de la Culture, la place de la Concorde paraissait bien nue, sans grand intérêt finalement.


JPEG - 241.4 ko
1. Place de la Concorde, 28 septembre 2016
Photo : Didier Rykner
JPEG - 271.2 ko
2. Place de la Concorde, 28 septembre 2016
Photo : Didier Rykner

Heureusement, on peut compter sur l’incroyable ingéniosité de la municipalité et la non moins incroyable inaction du ministère. Depuis plusieurs jours en effet1, la place est à nouveau envahie par une grande construction provisoire (ill. 1 et 2), manifestement dédiée à la mode. La vue sur le jardin des Tuileries est…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Récentes acquisitions des XVIIe et XVIIIe siècle au Musée Fabre

Article suivant dans Brèves : Un portrait par Pierre de Cortone donné à la Galerie Borghese