La Charité de Van Delen exposée aux Musées royaux des Beaux-Arts dans une présentation contestable Contenu abonnés


28/10/13 - Musée - Bruxelles, Musées Royaux des Beaux-Arts - Lors de son acquisition, la Fondation Roi Baudouin avait annoncé son intention de replacer le groupe redécouvert de la Charité de Jean Van Delen en son lieu d’origine, c’est-à-dire la superbe chapelle funéraire de la famille de Tour et Taxis dans l’église Notre-Dame du Sablon à Bruxelles, projet auquel on ne pouvait qu’applaudir (voir l’article. Encore fallait-il s’assurer que toutes les conditions d’accessibilité et de sécurité soient réunies. L’église a fort heureusement fait l’objet il n’y a pas longtemps d’une campagne de restauration. Mais les travaux s’étaient limités (du moins en ce qui concerne la chapelle en question) à l’étanchéité des toitures et à la stabilité de l’édifice. L’intérieur semble pour sa part encore…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Quand la parité menace les acquisitions de Versailles

Article suivant dans Brèves : Un vase en faïence de Delft acquis par le musée néerlandais de la céramique