La cathédrale de Chartres retrouve ses enduits d’origine Contenu abonnés


9/7/09 – Restauration – Chartres, cathédrale – De toutes les cathédrales françaises, Chartres est sans doute l’une de celles dont le décor d’origine, qu’il s’agisse des sculptures ou des vitraux, est le mieux conservé. On sait moins en revanche, que 80% des enduits du XIIIe siècle subsistent encore presque intact sous la crasse et les badigeons ultérieurs. Depuis longtemps une restauration était souhaitée, qui peut aujourd’hui être menée à bien grâce, notamment, à une participation de la Région Centre (2 millions d’euros) et de l’Europe (1,5 million).


JPEG - 63.7 ko
1. Haut du chœur de la cathédrale de Chartres
Après restauration
Photo : Didier Rykner
JPEG - 59.3 ko
2. Voûte du chœur de la cathédrale de Chartres
Après restauration
Photo : Didier Rykner

Cela fait plaisir de souligner la qualité d’une…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un tableau de Laurent de La Hyre acquis par le musée de l’Armée

Article suivant dans Brèves : L’Annonciation de Jacques Blanchard acquise par le Musée de Vic-sur-Seille