La baisse du budget consacré au patrimoine Contenu abonnés


JPEG - 29.5 ko
Frédéric Mitterrand lors de la présentation
du budget du ministère de la Culture en septembre 2011
Photo : Didier Plowy/MCC
Voir l'image dans sa page

Par rapport à certains pays européens, le budget de la Culture français a été plutôt mieux préservé. Mais l’on sait que les chiffres peuvent être aisément manipulés. Et que les projets de loi de finances rectificatives viennent toujours corriger - à la baisse, jamais à la hausse - ceux que les ministres annoncent fièrement au mois de septembre.

Celui de 2012 ne fait pas exception à la règle, et la douche est sévère1. Ce sont en effet pas moins de 21 180 000 € d’autorisations d’engagement annulées, et 23 180 000 € de crédits de paiement. Ce qui représente respectivement 2,60 % et 2,66 % de moins que ce qui était annoncé par le ministère.…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : Le désastreux bilan patrimonial de Nicolas Sarkozy

Article suivant dans Éditorial : L’incroyable indigence intellectuelle du Louvre-Lens