L’UNESCO expose des œuvres récupérées par l’Italie Contenu abonnés


JPEG - 54.7 ko
1. Giovanni Francesco Barbieri,
dit le Guerchin (1591-1666)
Saint Jean-Baptiste, 1640-1642
Huile sur toile - 63 x 50 cm
Rome, Musei Capitolini
Photo : Musei Capitolini
Voir l'image dans sa page

19/6/12 - Vols d’œuvres d’art - Italie - Au siège de l’UNESCO, à Paris, est exposée, pendant moins d’un mois, une trentaine d’œuvres d’art récupérées par les Carabinieri italiens et qui ont pu regagner les musées de la péninsule.
Les objets les plus importants sont incontestablement des vases issus de fouilles archéologiques clandestines. Une quinzaine de pièces de toute beauté, qui sortent cependant du champ couvert par La Tribune de l’Art.

On verra également quelques tableaux, parmi lesquels un Guerchin et un Ludovico Caracci qui avaient été dérobés en 1999 à Rome lors de travaux menés dans…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux bergères de la Chancellerie d’Orléans préemptées par l’Etat

Article suivant dans Brèves : Un portrait de famille d’Eugène Giraud acquis par le Musée de Picardie