L’œuvre monumentale d’Alfred Janniot saluée à Nice et méprisée à Paris Contenu abonnés


JPEG - 89.6 ko
1. Vue du Monument aux Morts d’Alfred Janniot
sur la corniche de Nice
Voir l'image dans sa page

20/9/07– Exposition et Patrimoine – Nice et Paris – Tous les Niçois connaissent l’œuvre du sculpteur Alfred Auguste Janniot (1889-1969). La fontaine du Soleil décorée de ses groupes en bronze, remontée récemment place Masséna, est un lieu de rendez-vous populaire. Le monument aux morts de la Grande Guerre sur la corniche (ill. 1), orné de ses bas-reliefs, est considéré comme l’un des plus beaux de France. Paris n’est pas en reste : l’immense « tapisserie de pierre » du Palais des Colonies en 1931, les reliefs de l’esplanade arrière du Palais de Tokyo en 1937 sont aussi l’œuvre de ce maître. Pourtant, bien peu de promeneurs sont capables de nommer Janniot. L’exposition qui a lieu en ce…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Parution du premier numéro de Grande Galerie

Article suivant dans Brèves : L’exposition Charles Mellin ouvre à Caen