L’Hôtel de la Marine


Sous la direction d’Alexandre Gady

Alors que la décision du président de la République pour la future affectation de l’Hôtel de la Marine, qui devrait paraît-il entériner les conclusions du rapport Giscard d’Estaing (voir la brève du 19/9/11), se fait attendre, un bel ouvrage consacré à ce monument vient de paraître.
Publié à l’initiative du ministère de l’Armée, son objectif a été clairement annoncé : montrer que, contrairement à ce que prétendent les sieurs Alexandre Allard et Renaud Donnedieu de Vabres, l’édifice est globalement en bon état et que leur affectataire en a pris soin. Sous la direction d’Alexandre Gady, il regroupe quatre essais retraçant l’histoire de l’ancien Garde-Meuble de la Couronne devenu, à partir de 1789, le siège de l’Etat-Major de la Marine française et ne quittant ainsi jamais le giron de l’Etat.

Grâce à une riche iconographie dont de nombreuses photos des intérieurs spécialement réalisées pour l’occasion par François Poche, le livre permet de voir des lieux qui, s’ils ne sont pas aussi fermés au public qu’on a bien voulu le dire, ne sont cependant pas d’accès libre. On découvre ainsi certaines pièces que nous même, malgré plusieurs visites récentes, n’avons encore jamais pu voir. C’est le cas, par exemple, de la chambre de Thierry de Ville d’Avray, qui possède deux dessus-de-porte de Charles de la Fosse, et deux que l’ouvrage donne à Jean-Baptiste Marie Pierre. Si les premiers étaient connus grâce à la monographie de Clémentine Gustin-Gomez, les deux autres avaient échappé à Olivier Aaron et Nicolas Lesur. Et pour cause, car ils ne sont pas de cet artiste comme nous l’a confirmé Nicolas Lesur. Ce dernier avait en revanche repéré, sur la liste des immeubles par destination fournie aux candidats à la reprise de l’Hôtel de la Marine, et que nous avions publiée sur ce site (voir l’article), deux tableaux donnés à Jean-Baptiste Marie Pierre1 et effectivement inédits, mais qu’il n’a pas encore eu l’occasion de voir et dont l’attribution reste donc à vérifier ; mais ceux-ci…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :




Tip A Friend  Envoyer par email
imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Antonio de La Gandara. Un témoin de la Belle époque. 1861-1917

Article suivant dans Publications : Deux livres publiés à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier