L’exposition Charles Mellin ouvre à Caen Contenu abonnés


21/9/07– Exposition – Caen, Musée des Beaux-Arts – Après Nancy, l’exposition Charles Mellin (voir l’article) fait une seconde étape au Musée des Beaux-Arts de Caen dans une mise en scène plus sobre, mais pas moins efficace, suggérant d’autres rapprochements. Ainsi, les deux Anges de Capodimonte sont placés en regard dans l’angle d’une salle, cette disposition permettant à celui donné à Vouet d’être vu en même temps que le Jeune homme en armure dit Saint Guillaume d’Aquitaine (ill. 1), ce qui ne laisse aucun doute sur son attribution. Le second Ange est, lui, à côté de la Jaël de Mellin, confrontation qui confirme la paternité de ce dernier (ill. 2).

JPEG - 92.2 ko
1. Simon Vouet (1594-1649)
Jeune homme en armure dit Saint Guillaume d’Aquitaine
(à gauche) et Ange portant la tunique et les dés (à…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : L’œuvre monumentale d’Alfred Janniot saluée à Nice et méprisée à Paris

Article suivant dans Brèves : Le Saint Louis Art Museum achète un Degas et vend plusieurs tableaux