L’Assemblée nationale supprime les peines contre les vandales dans les ZPPAUP Contenu abonnés


JPEG - 102.8 ko
Rempart de Provins
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

10/6/10 - Patrimoine - France - En mai dernier, nous faisions le point sur le va-et-vient législatif entre l’Assemblée et le Sénat à propos de la scandaleuse réforme des ZPPAUP1, feuilleton tellement répétitif qu’il en devient lassant et qui démontre simplement que l’Assemblée nationale, qui veut mettre à bas une partie des dispositifs de protection du patrimoine ayant pourtant fait la preuve de leur utilité, est décidément la meilleure amie des promoteurs et des bétonneurs.

Les VMF (Vieilles Maisons Françaises) ont publié aujourd’hui un communiqué2 dénonçant le vote de l’Assemblée3. Aux points que nous avions déjà relevés dans nos précédents articles (illégitimité de la commission prévue pour examiner les…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Acquisitions récentes du Metropolitan Museum : Annibale Carracci et Gaetano Gandolfi

Article suivant dans Brèves : Natoire et Coustou : deux préemptions pour Versailles et le Louvre