Contenu abonnés

L’art de la fête à la cour des Valois

Fontainebleau, Musée national du château, du 10 avril au 4 juillet 2022.

Certains catalogues d’exposition paraissent bien après celle-ci, pour des raisons diverses qui retardent leur publication. Il est beaucoup plus rare que l’un d’entre eux soit publié un an avant qu’elle n’ait lieu. C’est pourtant le cas de L’art de la fête au temps des Valois au château de Fontainebleau, qui devait ouvrir à l’automne 2020 et dont des considérations liées à la crise sanitaire avaient provoqué l’annulation (voir l’article). Fort heureusement, ce qui semblait être une décision définitive a finalement seulement donné lieu à un report et l’on peut aujourd’hui admirer ce rassemblement festif - le terme n’est pour une fois pas usurpé. Mieux encore, au catalogue se sont ajoutés les actes d’un colloque qui fut lui définitivement annulé mais qui perdurera grâce à cette remarquable publication des Presses Universitaires François-Rabelais, et un troisième livre consacré entièrement à la tenture des Valois dont trois tapisseries sur huit sont montrées dans l’exposition.


1. Vue de l’exposition L’art de la fête à la cour des Valois
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Le parcours de l’exposition (ill. 1) est particulièrement limpide mais il ne peut complètement se suivre avec le catalogue. Ce dernier, publié au moment où l’événement semblait définitivement annulé, met en avant certains objets qui n’ont finalement pas pu être prêtés, voire dont les commissaires savaient depuis le départ qu’ils ne pourraient pas les faire venir, même sans pandémie, mais qui avaient une véritable signification telle que la Salière de Benvenuto Cellini. Les organisateurs s’étaient ainsi fait plaisir, pensant l’événement définitivement annulé, en imaginant leur exposition idéale, sans contraintes liées aux coûts ou même à la possibilité physique de faire venir les œuvres. Inversement, certains objets en ont remplacé d’autres qui n’ont pu faire le voyage en raison du changement de date. La bonne idée est d’avoir ajouté, en annexe du livre consacré à la…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.