L’Arrestation du Christ d’après Caravage, volée à Odessa Contenu abonnés


JPEG - 51.5 ko
D’après Caravage (1571-1610)
L’Arrestation du Christ
Huile sur toile - 133 x 171 cm
Odessa, Musée d’Art (volé fin juillet 2008)
Photo : D. R.
Voir l'image dans sa page

3/8/08 – Vol – Odessa (Ukraine), Musée d’Art – Il y a quelques années, la réapparition de L’Arrestation du Christ du Caravage, identifiée dans un couvent de Dublin, avait fait sensation1 Quiconque a vu cette œuvre sublime aujourd’hui en dépôt à long terme à la National Gallery of Irland ne peut qu’être certain de son caractère autographe.
Parmi les autres versions connues, celle conservée en Ukraine, à Odessa (ill.), est considérée comme une bonne copie, même si l’on a pu y voir parfois une réplique peinte par Caravage lui-même (voir brève du 20/2/04). Ce tableau vient d’être volé du musée où il était conservé, après…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le Jupiter et Cérès de Callet acquis par Boston

Article suivant dans Brèves : Aggravation des peines pour les vols et le vandalisme d’objets culturels