L’agrandissement réussi du Musée Unterlinden Contenu abonnés


3/4/16 – Extension de musée – Colmar, Musée Unterlinden – Il est possible d’agrandir un musée même lorsqu’il s’agit d’un monument historique insigne, sans abîmer ce monument. La preuve en est apportée par les travaux de rénovation et d’expansion du Musée Unterlinden à Colmar menés par les architectes Herzog & de Meuron qui démontrent ainsi qu’ils peuvent s’insérer délicatement dans un tissu urbain, contrairement à leur désastreux projet de tour Triangle. L’ancienne entrée et son jardin (ill. 1) témoignent du soin apporté à l’ensemble.


JPEG - 451.1 ko
1. Ancien couvent d’Unterlinden, où se trouve le musée
Côté de l’ancienne entrée
Photo : Didier Rykner
JPEG - 508.8 ko
2. Cabinet Herzog & de Meuron
Nouveau bâtiment du musée
À gauche, l’ancienne piscine
Photo : Didier Rykner

Autant cette tour sera monstrueuse (en supposant qu’elle soit construite), autant le nouveau bâtiment édifié à Colmar (ill. 2) comme la jonction avec l’ancien musée sont réussis, ce que la présentation du projet laissait présager. Nous écrivions alors (voir la brève du 12/3/10) que « le projet […] sur le papier, paraît très séduisant et respectueux du lieu », et cela est vrai. Du côté de l’ancien musée, l’entrée à été déplacée vers la place d’Unterlinden qui fait face à l’ancienne piscine reconvertie. Le traitement de cette entrée (ill. 3) et de tous les espaces de circulation, notamment les escaliers (ill. 4 à 6), est particulièrement beau, à la fois dans le choix des matériaux, les couleurs et les formes.


JPEG - 302.3 ko
3. Nouvelle entrée du Musée d’Unterlinden
Photo : Didier Rykner
JPEG - 212.2 ko
4. Cabinet Herzog & de Meuron
Un des deux escaliers menant au sous-sol
Photo : Didier Rykner

Les parties monument historiques ont été restaurées par l’Architecte en chef Richard Duplat et cela paraît également très satisfaisant. Certaines salles ont retrouvé leurs volumes anciens et les aménagements du XIXe siècle avec leurs colonnes en fonte (ill. 7). Notons cependant qu’une aile du bâtiment a connu des problèmes structurels non prévus, et que…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un tableau « possiblement attribué à Caravage » classé trésor national

Article suivant dans Brèves : Un tableau de Guy François préempté par le Musée Crozatier