Contenu abonnés

Just Becquet de retour au musée de Besançon

1 1 commentaire

11/2/21 - Acquisition - Besançon, Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie - Il y a deux ans, le MBAA de Besançon rouvrait ses portes après plusieurs années d’importants travaux : nous signalions alors (voir l’article) la pertinente acquisition du splendide Saint Férréol du sculpteur bisontin Just Becquet, auquel le musée projetait de consacrer une exposition, intelligemment rapproché de sculptures du XIIe et du XVIe siècle. L’exposition prévue eut lieu, du 29 juin au 6 octobre 2019, mais nous l’avons malheureusement ratée : espérons qu’elle fut vue et appréciée par de nombreux lecteurs de La Tribune de l’Art. Le Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon vient cependant de s’enrichir - grâce à un don - de deux pièces qui étaient alors présentées, ce qui nous donne l’occasion de reparler de cet artiste passionnant. On ne peut que recommander l’excellent catalogue de l’exposition, coordonné par Mickaël Zito, alors chargé des collections de sculptures au MBAA et commissaire de celle-ci : de riches notices succèdent à de très intéressants essais, où l’influence de son maître François Rude et la place de Just Becquet au sein de la sculpture de son temps sont parfaitement étudiées.

1. Just Becquet (1829-1907)
Allégorie de la ville de Besançon, 1884
Marbre - 86 x 34 x 28 cm
Besançon, Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie
Photo : Eric Châtelain
Voir l´image dans sa page

La notice de l’Allégorie de la ville de Besançon nous apprend que ce grand marbre (ill. 1) signé et daté de 1884 correspond peut-être à un projet avorté de fontaine allégorique. S’il est curieusement impossible de rattacher cette sculpture à un contexte particulier, elle correspond probablement à une œuvre citée par Just Becquet en 1898, lorsqu’il dut fournir un résumé de ses principaux ouvrages en vue d’obtenir la distinction d’officier de la Légion d’honneur. Cette « petite statue marbre » semblait alors destinée à la Ville de Besançon, sans que l’on sache s’il s’agissait…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.