Jules Lavirotte à Minneapolis Contenu abonnés


7/9/07– Acquisition – Minneapolis, Institute of Art – Parmi les nombreux immeubles Art Nouveau que possède Paris, celui du 29, avenue Rapp, dû à Jules Lavirotte, est sans doute l’un des plus étonnants. Sa porte (ill. 1), en particulier - dont les céramique ont été exécutées en collaboration par Alexandre Bigot et le sculpteur Jean-Baptiste Larrivé - est célèbre et souvent reproduite.
L’Art Institute de Minneapolis a acquis, auprès de la Galerie Patrice Bellanger qui l’avait présentée à la dernière Biennale des Antiquaires, une maquette préparatoire à cette porte (ill. 2). On pourra comparer ce modèle et l’œuvre définitive à un détail d’un projet dessiné de la façade autrefois conservé aux Archives de Paris et qui y aurait été dérobé1 (ill. 3).

JPEG - 167 ko
1. Jules Lavirotte, Jean-Baptiste Larrivé…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une Tête de Christ de Paul Delaroche pour la National Gallery of Scotland

Article suivant dans Brèves : Acquisitions récentes du Musée des Beaux-Arts de Pau