Joseph Boze, Portraitiste de l’Ancien Régime à la Restauration Contenu abonnés


Auteur : Gérard Fabre

Ce livre est signalé comme « ouvrage reçu ». Il ne s’agit donc pas d’une critique mais d’une description.

jpg-couverture_boze-jpgCette monographie, qui prend la forme d’un catalogue raisonné partiel, accompagne l’exposition organisée au musée Ziem de Martigues du 18 novembre 2004 au 20 février 2005 (toutes les œuvres publiées n’y sont cependant pas présentées).
Joseph Boze fut peintre mais surtout pastelliste et miniaturiste. A en juger par les reproductions de ce bel ouvrage, il ne peut lutter avec les meilleurs portraitistes du XVIIIe siècle, Quentin de La Tour ou Perronneau. Certaines figures sont un peu raides, et leurs traits assez grossiers (cat. 15, Louis-Antoine, maréchal duc de Noailles ou cat. 38, Antoine-Raymond-Jean-Gualbert-Gabriel de Sartine, comte d’Alby), d’autres sont réellement remarquables, comme le fier Autoportrait (cat. 7) du Louvre.
Quoiqu’il en soit, ce livre est bienvenu et indispensable…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Jacques-Germain Soufflot

Article suivant dans Publications : Die Götter Griechenlands. Peter Cornelius (1783-1867). Die Karton für die Fresken der Glyptothek in München aus der Nationalgalerie Berlin