Jean-François Hébert, un nouvel énarque à la tête de Fontainebleau Contenu abonnés


jpg-hebert-jpg3/9/09 – Future nomination – Fontainebleau, Etablissement public du château de Fontainebleau – La nouvelle n’étonnera pas les lecteurs de La Tribune de l’Art puisque nous l’avions annoncée il y a près de trois mois (voir brève du 2/7/09) : Jean-François Hébert prend la place de Bernard Notari en tant que président du château de Fontainebleau.

Sur le fond, il n’y a pas grand chose à dire : Jean-François Hébert, énarque, remplaçant un autre énarque, Bernard Notari. On sait que désormais l’ENA est en France la formation idoine pour diriger les musées... Il était inutile d’espérer voir un scientifique prendre la tête de ce nouvel établissement public.
Sur la forme, en revanche, on constatera qu’une fois de plus Fontainebleau devient un enjeu politique et que la manière dont on évince…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Quelques liens utiles

Article suivant dans Brèves : L’Hôpital Richaud semble enfin sauvé