Jean d’Haussonville débarqué de l’Agence internationale des musées Contenu abonnés


8/7/07 – Musées – Paris, Agence internationale des musées – Nommé officiellement le 3 mai 2007 à la direction générale de l’Agence internationale des musées, en charge du projet d’Abu Dhabi, Jean d’Haussonville vient de la quitter. Celui-ci avait pourtant été une des chevilles ouvrières de cette opération puisqu’il avait fait partie de l’équipe de négociation qui avait abouti à l’accord si contestable signé le 6 mars.
Selon Emmanuel de Roux, dans Le Monde daté du 10 juillet 2007, son départ est dû à une divergence d’opinion avec le Louvre. Henri Loyrette souhaiterait que l’agence se contente de gérer le projet en cours sans en lancer de nouveau, tandis que Jean d’Haussonville aurait voulu en faire «  un nouvel outil de la politique culturelle de la France ». Christine Albanel, Ministre…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Nouvel accrochage provisoire de peintures anglaises au Louvre

Article suivant dans Brèves : Un Portrait de Rousseau par La Tour acquis par le musée Jean-Jacques Rousseau