Jacques Stella 1596-1657 Contenu abonnés


Auteur : Jacques Thuillier

jpg-couverture_stella_thuillier_grande-jpgOn attendait le catalogue raisonné de Jacques Stella que nous promettait le professeur Jacques Thuillier, l’auteur d’un grand nombre d’ouvrages essentiels sur la peinture française du XVIIe siècle et l’un des premiers redécouvreurs de l’artiste. Quelques semaines après l’ouverture de l’exposition de Lyon dont nous avons abondamment rendu compte ici-même (voir notre article et celui de Sylvain Kerspern), cette monographie vient enfin de paraître.

La qualité de l’édition et des nombreuses reproductions ne compense pas l’étonnante faiblesse de ce catalogue dont on ne pourrait, sans cruauté, relever tous les manques, à commencer par celui d’un index. La déception est à la hauteur de l’attente.

Dans un épilogue, l’auteur explique que, compte tenu du nombre important d’attributions insoutenables à Stella, il avait fait le choix de ne pas rédiger de section des œuvres rejetées. Cette décision est indéfendable car de nombreux tableaux récemment retrouvés ou considérés comme authentiques par la plupart des spécialistes ne sont nulle part commentés. En conséquence, on ne sait pas si l’auteur ne les connaît pas ou les rejette. Et, dans ce cas, on aimerait savoir quels sont ses arguments. Cela prive aussi le lecteur de la différenciation avec ses suiveurs, notamment Antoine Bouzonnet-Stella et Claudine Stella.

Par parenthèse - et sans prêcher pour notre paroisse - ce livre démontre à quel point il est aujourd’hui impossible de faire de l’histoire de l’art sans consulter Internet. Car au moins deux tableaux publiés pour la première fois sur ce média sont ici totalement ignorés : Jésus retrouvé au Temple par ses parents, de l’église de Fos, révélé dès 2003 par Pierre Curie et Bertrand Ducoureau dans la revue électronique de l’Inventaire In situ et L’Embaumement du Christ de Montréal, dont nous avions signalé l’acquisition en 2005 (voir brève du 12/5/06).

Comme ces deux dernières, de nombreuses œuvres exposées à Lyon sont absentes de ce catalogue. Ainsi, on ne…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Antoine Bourdelle (1861 – 1929) passeur de la modernité. Bucarest - Paris, une amitié franco-roumaine

Article suivant dans Publications : Le dessin en Italie dans les collections publiques françaises. Dessins des XVIIe et XVIIIe siècles