Jacob et ses fils, douze Zurbarán menacés de vente à Durham, en Angleterre Contenu abonnés


JPEG - 56.1 ko
1. Francisco Zurbarán (1598-1664)
Nephtali et Joseph
Huile sur toiles - 200 x 100 cm (chacun)
Durham, Auckland Palace
Photo : Auckland Palace
Voir l'image dans sa page

8/12/10 – Patrimoine – Durham, Auckland Palace – En février 1756, Richard Trevor, l’évêque de Durham en Angleterre, acheta une série de tableaux de Francisco Zurbarán représentant Jacob et ses fils (ill.), les fondateurs des douze tribus d’Israël (sur ces treize tableaux, l’un est une copie du XVIIIe siècle par Arthur Pond, mais les douze autres sont originaux). Il souhaitait célébrer par cette acquisition le « Jew Act » qui, en 1753, permit la naturalisation des juifs en Angleterre. Cet ensemble a été conservé depuis cette date dans la résidence de l’évêque, Auckland Palace, et toujours exposé au public dans la salle…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Les prochaines ventes de tableaux anciens à Londres

Article suivant dans Brèves : L’Ordre de Poussin est resté invendu