ISF : le gouvernement doit maintenant agir Contenu abonnés


JPEG - 122.6 ko
Simon Vouet (1590-1649)
Sainte Famille, sainte Elisabeth et le petit Saint Jean-Baptiste
Huile sur toile - 132 x 125 cm
Paris, Musée du Louvre
Tableau faisant partie de la donation d’une partie
de la collection d’Othon Kaufmann et François Schlageter
(l’autre partie étant donnée à Strasbourg)
Non incluse, à l’époque, dans l’impôt sur la fortune
Photo : RMNGP/J. G. Berizzi
Voir l'image dans sa page

En 1981, alors qu’à la suite de la création de l’impôt sur la fortune la question de l’intégration des œuvres d’art dans son assiette se posait déjà, de nombreux hommes de gauche, à commencer par des communistes, tel que Jacques Ralite, s’y étaient opposés avec succès, et avaient réussi à convaincre François Mitterrand d’y renoncer. Depuis, plusieurs tentatives de faire passer cette mesure…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : L’ISF et les œuvres d’art : un serpent de mer (venimeux)

Article suivant dans Éditorial : ISF et œuvres d’art : il faut penser à la suite