Publicité Annonce Tribune de l'Art souscription 2

Impression(s), soleil Contenu abonnés


Le Havre, Musée d’Art Moderne André Malraux, du 10 septembre au 8 octobre 2017.

JPEG - 373.9 ko
1. Claude Monet (1840-1926)
Impression, soleil levant, 1872
Huile sur toile - 50 x 65 cm
Paris, Musée Marmottan
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

Nous l’avouons volontiers : l’exposition du Havre ne nous emballait pas, a priori. Une manifestation de commande (dans le cadre des 500 ans de la ville), une de plus sur Claude Monet qui, avec ses confrères Impressionnistes et quelques autres peintres, est le sujet récurrent d’innombrables expositions, comme s’ils étaient les seuls ; un tableau dont on connaît à peu près tout ; une durée de moins d’un mois… Nous craignions qu’il ne s’agisse que d’un événement médiatique, sans fond réel.

Nous avions tort. Il est certainement regrettable que l’exposition ne dure qu’un mois, pas parce qu’elle n’a pas d’intérêt, mais parce qu’au contraire on aurait aimé qu’elle se poursuive plus longtemps. Il paraît qu’Impression, soleil levant ne quitte jamais pour plus d’un mois le Musée Marmottan, ce qui nous paraît une décision absurde : soit la toile ne peut pas bouger, et un mois ou trois mois ne changent rien, soit elle le peut, et les prêts doivent être faits en fonction de l’intérêt de l’exposition, et conformément aux usages habituels (en moyenne trois mois).
Il ne s’agit pas ici d’un accrochage qui s’appuierait uniquement sur le retour, pour la première fois depuis sa création, de la toile au Havre, où elle est née, mais d’un rassemblement d’œuvres ayant un sens, qui éclairent la naissance et la postérité de cette peinture tout en permettant de mieux comprendre ce qu’était Le Havre au XIXe siècle, et qui a donné lieu, en plus, à la parution d’un vrai catalogue.

JPEG - 319.5 ko
2. Joseph Mallord William Turner (1775-1851)
Le Havre, coucher de soleil sur le port, vers 1832
Gouache et aquarelle - 14 x 19,2 cm
Londres, Tate Gallery
Photo : Tate Gallery
Voir l'image dans sa page

Le propos est simple : Impression, soleil levant (ill. 1), que l’on peut admirer avec en arrière-plan la mer qui y est représentée, est utilisé comme un…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Jacques Réattu arelatensis. Un rêve d’artiste

Article suivant dans Expositions : Manguin. La volupté de la couleur