Importante donation au Musée des Tissus de Lyon


18/12/15 - Acquisitions - Lyon, Musée des Tissus - S’il fallait une preuve de l’incroyable dynamisme des Musées des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon, du formidable travail de son directeur Maximilien Durand et de la générosité des donateurs envers ces musées, comment en trouver une meilleure que le don de 56 pièces de soie remarquables par Jean-Marc Truchot, héritier d’une longue lignée de soyeux lyonnais. Ces exemplaires de démonstration, qui constituent une partie des archives de la maison Henry-Truchot, ont été présentés aux Expositions universelles ou internationales et primées par les jurés. Le don, qui n’était pas encore finalisé, vient d’être confirmé malgré les menaces qui pèsent sur la pérennité du musée. S’il s’agit du plus récent, ce don est loin d’être le seul. Nous consacrerons dans les semaines à venir plusieurs brèves sur les acquisitions du musée de ces derniers mois.

Joseph-Alphonse Henry (1836-1913) avait succédé, sous le nom Henry J.-A. en 1867 à la maison Henry frère et Jouve active entre 1842 et 1867. En 1908, la société devient Truchot J. et Grassis, puis en 1919 Truchot J. et Cie avant de cesser son activité en 1977.
Nous ne pouvons ici publier les 56 œuvres offertes, mais nous en reproduisons douze parmi les plus importantes. Toutes ont été publiées sur le site du Musée des Tissus et des Arts décoratifs, avec de très longues notices de Maximilien Durand. Nous y renvoyons systématiquement. À celles-ci, il faut ajouter deux chapes offertes par Josiane et Daniel Fruman, dont une de la même maison, que nous illustrons ici également.

- Chasuble « française » appartenant à l’ornement angélique (ill. 1 et 2). Cette chasuble fait partie d’un ornement conçu par Joseph-Alphonse Henry sur un dessin du peintre religieux Gaspard Poncet. Elle a été tissée à partir de 1891.


PNG - 914.1 ko
1. Gaspard Poncet (1820-1892), dessinateur
Christophe Gerbaud, metteur en carte
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Chasuble française appartenant
à l’ornement
angélique, après 1900
Soie, fils et lames dorés et argentés - 108 x 71,5 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto
JPEG - 237 ko
2. Gaspard Poncet (1820-1892), dessinateur
Christophe Gerbaud, metteur en carte
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Chasuble française appartenant
à l’ornement
angélique, après 1900
Soie, fils et lames dorés et argentés - 108 x 71,5 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto

- Chasuble « française » brodée appartenant à l’ornement angélique (ill. 3 et 4). Il s’agit du même modèle de chasuble que le précédent, mais brodé. Exécuté en 1894, il est le seul exemplaire existant avec celui produit quatre ans plus tard pour la nomination de l’évêque d’Angers et conservé par l’association diocésaine d’Angers.


JPEG - 234.5 ko
3. Gaspard Poncet (1820-1892), dessinateur
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Marie-Anne Leroudier (1838-1908)
Chasuble française appartenant
à l’ornement
angélique, après 1900
Broderie de soie polychrome, or, argent - 109,5 x 70 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto
JPEG - 240.6 ko
4. Gaspard Poncet (1820-1892), dessinateur
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Marie-Anne Leroudier (1838-1908)
Chasuble française appartenant
à l’ornement
angélique, après 1900
Broderie de soie polychrome, or, argent - 109,5 x 70 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto

- Voile de calice appartenant à l’ornement angélique (ill. 5).


JPEG - 387.3 ko
5. Gaspard Poncet (1820-1892), dessinateur
Christophe Gerbaud, metteur en carte
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Voile de calice de l’ornement angélique, entre 1891 et 1900
Soie, fils et lames dorés et argentés - 58,5 x 56,3 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto

- Dalmatique non montée appartenant à l’ornement angélique (ill. 6).


JPEG - 89.3 ko
6. Gaspard Poncet (1820-1892), dessinateur
Christophe Gerbaud, metteur en carte
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Dalmatique non montée appartenant à
l’ornement
angélique, 1897
Soie, fils et lames dorés et argentés - 232 x 73 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto

- Dalmatique non montée appartenant à l’ornement angélique (ill. 7).


JPEG - 125.8 ko
7. Gaspard Poncet (1820-1892), dessinateur
Christophe Gerbaud, metteur en carte
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Dalmatique non montée appartenant à
l’ornement
angélique, 1897
Soie, fils et lames dorés et argentés - 232 x 73 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto

- Chape non montée appartenant à l’ornement angélique (ill. 8).


JPEG - 310.1 ko
8. Gaspard Poncet (1820-1892), dessinateur
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Chape non montée appartenant à
l’ornement
angélique, entre 1891 et 1900
Soie, fils et lames dorés et argentés - 147 x 287 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto

- Devanture de chasuble de type « français » appartenant à l’ornement Salvatoris : exemplaire de démonstration dans son cadre de présentation (ill. 9 et 10). Le dessin de cette chasuble est dû à un dessinateur de fabrique, Jean-Baptiste, dit Joanny Coquillat.


JPEG - 114.5 ko
9. Jean-Baptiste Coquillat (1870-1941), dessinateur
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Jules Pouillé, encadrant
Devanture de chasuble de type « français » appartenant à
l’ornement
Salvatoris  : exemplaire de démonstration dans
son cadre de présentation
, 1897 (cadre : 1900)
Soie, or, argent - 84 x 64 cm (sans le cadre)
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto
JPEG - 216.9 ko
10. Jean-Baptiste Coquillat (1870-1941), dessinateur
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Devanture de chasuble de type « français » appartenant à
l’ornement
Salvatoris  : exemplaire de démonstration, 1897
Soie, or, argent - 84 x 64 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto

- Dos de chasuble de type « français » appartenant à l’ornement Salvatoris : exemplaire de démonstration dans son cadre de présentation (ill. 11 et 12). Il fait partie du même ornement que le précédent.


JPEG - 127 ko
11. Jean-Baptiste Coquillat (1870-1941), dessinateur
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Jules Pouillé, encadrant
Dos de chasuble de type « français » appartenant à
l’ornement
Salvatoris  : exemplaire de démonstration dans
son cadre de présentation
, 1897 (cadre : 1900)
Soie, or, argent - 135 x 70,5 cm (sans le cadre)
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto
JPEG - 243.6 ko
12. Jean-Baptiste Coquillat (1870-1941), dessinateur
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Dos de chasuble de type « français » appartenant à
l’ornement
Salvatoris  : exemplaire de démonstration, 1897 (détail)
Soie, or, argent - 135 x 70,5 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto

- Chasuble de type « français » appartenant à l’ornement Salvatoris (ill. 13 et 14). Il s’agit de la chasuble correspondant aux deux exemplaires de présentation précédents. Elle connut à peu près le même succès et contribua à la célébrité de la maison Henry. On peut même considérer que leurs iconographies se répondent : l’une, joyeuse, l’autre, douloureuse, montrant la Passion du Christ.


JPEG - 189.6 ko
13. Jean-Baptiste Coquillat (1870-1941), dessinateur
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Chasuble de type « français » appartenant à
l’ornement
Salvatoris, à partir de 1897
Soie polychrome, or, argent - 113 x 71 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto
JPEG - 218.5 ko
14. Jean-Baptiste Coquillat (1870-1941), dessinateur
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Chasuble de type « français » appartenant à
l’ornement
Salvatoris, à partir de 1897
Soie polychrome, or, argent - 113 x 71 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto

- Chasuble au « point des Gobelins » représentant les Sept Sacrements, style XVe siècle (ill. 15 et 16). Il s’agit de l’exemplaire de présentation d’un modèle très rare (on n’en connaît qu’un autre exemplaire). Il a été présenté à l’Exposition internationale de Lyon en 1872 et au Salon des Arts décoratifs de Lyon en 1884.


JPEG - 188.5 ko
15. Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Chasuble au « point des Gobelins » représentant
les Sept Sacrements, style XVe siècle
, 1871
Soie polychrome - 110 x 66,3 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto
JPEG - 243.5 ko
16. Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Chasuble au « point des Gobelins » représentant
les Sept Sacrements, style XVe siècle
, 1871
Soie polychrome - 110 x 66,3 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto

- Croix de chasuble ornée de la Transfiguration (ill. 17). Il s’agit d’un rare et précoce exemple de la collaboration entre Joseph-Alphonse Henry et Marie-Anne Léroudière qui fut une des meilleures brodeuses de l’époque. Elle fut présentée à l’Exposition religieuse de Rome en 1870.


JPEG - 115.6 ko
17. Marie-Anne Leroudier (1738-1908), brodeuse
Joseph-Alphonse Henry, fabricant
Croix de chasuble ornée de la Transfiguration, 1870
Broderie de soie polychrome - 118 x 62 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto

- Laize avec tissage à disposition pour devant, dos et accessoires d’une chasuble « gothique » (ill. 18). Cette laize correspond au patron 4058, avant découpe et montage en orfroi, pour une chasuble de forme « gothique ».


JPEG - 144.5 ko
18. Pierrette Pasquier, dessinateur
Maison Truchot J. et Grassis, fabricant
Laize avec tissage à disposition
pour devant, dos et accessoires
d’une chasuble « gothique »
, à partir de 1910
Soie, polychromie - 183 x 75,5 cm
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto

Josiane et Daniel Fruman, les grands collectionneurs et donateurs de textiles (voir notre article) qui ont, par ailleurs, lancé la pétition pour la sauvegarde du Musée des Tissus lui ont de leur côté offert deux chapes dont l’une correspond au même patron 4058 (ill. 19). Le modèle du chaperon est une Trinité, et il existe également une variante avec la Nativité.


JPEG - 49.4 ko
19. Pierrette Pasquier, dessinateur
Maison Truchot J. et Grassis, fabricant
Chape d’une chasuble « gothique »
Soie, polychromie
Lyon, Musée des Tissus
Photo : Musée des Tissus/S. Pretto


Didier Rykner, vendredi 18 décembre 2015





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux œuvres religieuses du XIXe siècle offertes au Musée des Beaux-Arts de Rennes

Article suivant dans Brèves : Roland-Garros en sursis ; à l’Opéra les travaux peuvent continuer