Il Maestro della tela jeans. Un nouveau peintre de la réalité dans l’Europe de la fin du XVIIe siècle Contenu abonnés


Paris, Galerie Canesso, du 16 septembre au 6 novembre 2010.

JPEG - 77 ko
1. Maître de la toile de jean
Le Barbier
Huile sur toile - 150 x 115 cm
Paris, Galerie Canesso
Photo : Galerie Canesso
Voir l'image dans sa page

Ce n’est pas tous les jours qu’un peintre ancien dont on ne connaissait rien ou presque refait surface. Grâce à la galerie Canesso, qui expose jusqu’au 6 novembre presque toutes ses œuvres connues, le Maître de la toile de jeans réapparaît et prend toute sa place dans l’histoire de la peinture italienne.

Le nom de convention de ce peintre, qui demeure anonyme, peut faire sourire. Pourtant, l’anachronisme n’est que partiel, la « toile de Gênes », épais tissu de coton habillant les classes les plus pauvres et qui donnera plus tard le nom de « jean » existe en réalité depuis fort longtemps. Ce nom a été forgé par Gerlinde Gruber, historienne de l’art conservateur au Kunsthistorisches Museum de Vienne, dans un article paru en 2006 dans Nuovi Studi, le premier à lui être consacré.
En 2004, Maurizio Canesso avait acheté chez Christie’s le Barbier (ill. 1), une toile alors attribuée à l’école napolitaine mais qui avait déjà été rapprochée d’un autre tableau de notre peintre, Le Repas frugal conservé au Musée des Beaux-Arts de Gand. Peu à peu, la figure de l’artiste se reconstitua par rapprochements successifs d’œuvres présentant des caractéristiques stylistiques et formelles semblables, tandis que Maurizio Canesso achetait la plupart d’entre elles. En six ans, celui-ci a donc pu acquérir presque tout le corpus connu de ce peintre.


JPEG - 88 ko
2. Evaristo Baschenis (1617-1677)
Jeune garçon avec une corbeille de pain et de pâtisseries
Huile sur toile - 54 x 73 cm
Milan, collection Mario Scaglia
Photo : Galerie Canesso
Voir l'image dans sa page
JPEG - 50.6 ko
3. Maître de la toile de jean
Petit mendiant avec une part de tourte
Huile sur toile - 86 x 71 cm
Paris, Galerie Canesso
Photo : Galerie Canesso
Voir l'image dans sa page

L’exposition montre également quelques tableaux permettant de mieux situer le maître dans l’art de son temps. On peut voir…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Alexandre Cabanel 1823-1889. La tradition du beau

Article suivant dans Expositions : L’art hollandais au musée Condé