Giverny impressionniste. Une colonie d’artistes 1885-1915 Contenu abonnés


Giverny, Musée d’Art Américain, du 1er avril au 1er juillet 2007.
Puis, San Diego Museum of Art, du 22 juillet au 1er octobre 2007.

JPEG - 106.1 ko
1. Julia Stigzelius-de Cock (1810-1923)
Jour d’été en Normandie, 1879
Huile sur toile - 53,5 x 71,5 cm
Helsinki, Ateneum Museum of Fine Arts
Photo : Ateneum Museum of Fine Arts / Archives nationales
des Arts Plastiques / Janne Tuominen
Voir l'image dans sa page

L’Impressionnisme, né en France, se répandit largement et devint rapidement un style véritablement international. Depuis une rétrospective pionnière organisée en 1982 par le Musée du Petit Palais, qui a révélé au public des artistes tels que Théodore Robinson ou William Metcalf, sa composante américaine est mieux connue dans notre pays.
Le Musée de Giverny est à double titre légitime pour montrer ces peintres, non seulement en raison de sa vocation à exposer l’art des Etats-Unis, mais aussi parce que cette petite ville de Normandie fut un point de ralliement des peintres venant d’outre-Atlantique. C’est à cette colonie, qui s’installa dans le village pendant une période grossièrement comprise entre 1885 et 1915, qu’est consacrée l’exposition.

Si les Américains étaient majoritaires, d’autres nationalités y furent représentées. L’exposition s’ouvre sur une toile de Julia Stigzelius-de Cock, artiste finlandaise née en 1840 (la même année que Monet) et qui peignit ce Jour d’été en Normandie (ill. 1) en 1879, fort tôt donc, avant même l’arrivée de celui-ci à Giverny en 1883. La manière, marquée par l’Ecole de Barbizon, se rapproche déjà de celle plus lumineuse des Impressionnistes. On aurait aimé en savoir davantage, à la fois sur cette femme peintre et sur ce tableau, et on peut regretter que le catalogue, à côté d’essais passionnants, ne contienne aucune notice des œuvres exposées.


JPEG - 46.4 ko
2. Théodore Wendel (1859-1932)
Champs de fleurs à Giverny, 1889
Huile sur toile - 31,8 x 54,9 cm
Chicago, Terra Foundation for American Art
Photo : Terra Foundation for American Art
Voir l'image dans sa page
JPEG - 63.9 ko
3. Claude Monet (1840-1926)
Champs de coquelicot à Giverny, 1890-91
Huile sur toile - 61,2 x 93,1 cm
Chicago, The Art…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Regards sur l’Europe. L’Europe et la peinture allemande du XIXe siècle

Article suivant dans Expositions : Philippe de Champaigne. Entre politique et dévotion