Georgia O’Keeffe Museum : trois œuvres s’en vont, une autre arrive Contenu abonnés


JPEG - 50.8 ko
Georgia O’Keeffe (1887-1986)
Les Granges, Lac George, 1926
Huile sur toile - 53,3 x 81,9 cm
Santa Fé, Georgia O’Keeffe Museum
Photo : Christie’s

27/5/16 - Acquisition - Santa Fé, Georgia O’Keeffe Museum - Un musée doit-il vendre le chef-d’œuvre d’un artiste afin d’acquérir plusieurs peintures représentatives de sa carrière et combler ainsi les lacunes de sa collection ? C’est heureusement une question que les musées n’ont pas à se poser en France. Au États-Unis en revanche, il leur est possible de se défaire des œuvres qu’ils sont censés pourtant « conserver ». C’est ce qu’à fait le Georgia O’Keeffe Museum à Santa Fé (Nouveau-Mexique) : en novembre 2014, il s’est séparé de trois peintures, notamment de la célèbre Jimson Weed / White Flower n°1 adjugée 44,4 millions de dollars par…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux paysages donnés à la National Gallery

Article suivant dans Brèves : Polémique autour d’une souscription au Royaume-Uni