Folie textile. Mode et décoration sous le Second Empire Contenu abonnés


Compiègne, Musée national du Palais impérial, du 7 juin au 14 octobre 2013.
Mulhouse, musée de l’Impression sur Étoffes, du 8 novembre 2013 au 12 octobre 2014.

JPEG - 70 ko
1. Lamy et Giraud
Beuchot, dessinateur
Lé à motif néo-Renaissance
dit « Tête de Mélusine »
pour l’hôtel Cail

Lyon, 1865
Soie - 193 x 75 cm
Paris, manufacture Prelle
Photo : Paris, manufacture Prelle

Avec « Folie textile », le musée du palais de Compiègne fait d’un domaine technique le témoin privilégié d’un régime politique. Les textiles du Second Empire, dans leur essor sans précédent, révèlent l’essentiel du contexte économique, social et artistique en pleine mutation de l’époque. Les presque deux cents œuvres de l’exposition, vêtements, tissus d’ameublement, mobilier, peintures et photographies forment un répertoire quasi exhaustif – à l’exception des textiles liturgiques - des différents textiles et de leurs applications dans la mode et dans la décoration sous le Second Empire. Toujours évoqués parallèlement, ces deux domaines principaux d’application structurent le parcours thématique de la première à la troisième et dernière section. Fil conducteur évident tant le décor intérieur semble conçu comme l’écrin des tenues féminines, les podiums qui se succèdent dans les salles en enfilade mettent en scène les similitudes de motifs, de couleurs et de formes. Aux cerceaux des crinolines répondent les ressorts des fauteuils capitonnés tandis que la même profusion florale se développe des murs aux robes. Le ton neutre des cimaises comme la mise en lumière, pourtant contrainte pour des raisons de conservation évidentes, mettent remarquablement en valeur la profusion et la vivacité des œuvres présentées. Grâce à la collaboration établie entre Compiègne et son partenaire le Musée de l’Impression sur Etoffes de Mulhouse – où l’exposition prendra place à l’automne prochain1 - et aux nombreux prêts consentis notamment par le musée des Tissus de Lyon, le Mobilier National, le musée du costume de Château-Chinon et les maisons Prelle et Tassinari & Chatel, beaucoup d’œuvres sont exposées à titre exceptionnel et certaines pour la première fois.


JPEG - 146.7 ko
2. Manufacture Thierry-Mieg & Cie
Échantillon avec oiseaux, coraux, coquillages et flore
Coton, toile imprimée à la planche
Mulhouse, Musée de l’Impression sur Étoffes
Photo : Musée de l’Impression sur Étoffes/David Soyer
JPEG - 274.8 ko
3. Lé à motifs de palmes et fleurs composites
sur fond noir, 1869
Toile de coton imprimée à la planche
Mulhouse, Musée de l’Impression sur Étoffes
Photo : Musée de l’Impression sur Étoffes/David Soyer

La section inaugurale, intitulée « L’Abc du textile », se veut une introduction didactique au domaine textile sous le Second Empire et propose, en trois sous-parties thématiques – « La soie », « Le coton et le lin », « La laine » - et une sous-partie documentaire – « Les techniques du textile » -, un panel des matières textiles à l’état brut, de leurs transformations manufacturées et de leurs applications matérielles à l’heure de la Révolution industrielle. Les trois premières obéissent au même schéma, chacune fait l’objet d’un podium qui met en scène le type de tissu en question, ses…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Van Gogh à l’œuvre

Article suivant dans Expositions : D’une rive, l’autre