Family Affairs. Frères et sœurs dans l’art Contenu abonnés


Bruxelles, Palais des Beaux-Arts (BOZAR). Du14 juin au 10 septembre 2006

JPEG - 60.4 ko
1. Jan Brueghel l’Ancien (1568-1625)
Danse de noces, vers 1597
Huile sur cuivre - 40 x 50 cm
Bordeaux, Musée des Beaux-Arts
© M.B.A. Bordeaux / Lysiane Gauthier
Voir l'image dans sa page

L’exposition Family Affairs – Frères et sœurs dans l’art, présentée actuellement au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, est une version remaniée et élargie de celle qui a eu lieu à la Haus der Kunst de Munich en 2005, intitulée Künstlerbrüder – Von den Dürers zu den Duchamps. Sont exposées, sur le thème des fratries d’artistes, des œuvres dont les dates de création s’échelonnent du XVe siècle à aujourd’hui. L’exposition a le mérite d’évoquer un sujet peu documenté et de couvrir un large panorama chronologique. Cependant, peu de conclusions en sont tirées, puisque l’on se rend compte ici que chaque cas est différent et ne peut donner lieu à un raisonnement systématique, d’où parfois une certaine artificialité du propos. Le commissaire de l’exposition, Léon Krempel, part du principe que plusieurs éléments, déterminant dans le processus de création artistique, comme les modes de transmission du savoir, ou la plus ou moins grande liberté d’expression de l’artiste, peuvent particulièrement se refléter dans l’œuvre des frères et sœurs artistes.

JPEG - 30.8 ko
2. Paul Flandrin (1811-1902)
Portraits d’Hippolyte et de Paul Flandrin, 1842
Huile sur toile - 38 x 30 cm
Nantes, Musée des Beaux-Arts
Photo : Service de presse
Voir l'image dans sa page

Avant le XIXe siècle, la tradition prévaut. Dans une muséographie claire et aérée sont disposées des œuvres de fratries légendaires, telles celles, au XVe siècle, des frères Limbourg, Van Eyck (grâce à une copie moderne d’un panneau latéral gauche du retable de L’Agneau mystique) ou Schongauer. Une toile des frères Francesco et Girolamo Bassano, L’Elévation de la croix (1590, musée de Bassano del Grappa), illustre la tradition des ateliers familiaux qui rend parfois difficile l’attribution des œuvres à une personnalité précise. Est également évoquée la…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : François-Marius Granet (1775-1849). Dessins du Louvre.

Article suivant dans Expositions : Roger Marx, un critique aux côtés de Gallé, Monet, Rodin, Gauguin…