Expositions à Paris (suite et fin)


29/3/18 - Marché de l’art - Paris - Nous terminons, avec cet article, la revue des expositions organisées à Paris autour du Salon du Dessin, en restant cette fois autour de l’hôtel Drouot, dans un quartier où l’on pouvait voir plusieurs expositions organisées par des galeristes extérieurs qui occupaient pour l’occasion temporairement les lieux (ces expositions sont terminées) et dans d’autres galeries où elles se poursuivent encore au moins jusqu’à demain 30 mars.


JPEG - 237.8 ko
1. Gustave Doré (1832-1883)
Don Quichotte, vers 1862-1863
Plume, encre de Chine et lavis - 23,8 x 19,2 cm
Galerie Édouard Ambroselli
Photo : Galerie Édouard Ambroselli
Voir l'image dans sa page

On signalera ainsi, rue Drouot, la galerie Édouard Ambroselli où l’on pouvait voir des sculptures, des peintures et des dessins dont une jolie feuille de Gustave Doré représentant Don Quichotte (ill. 1), tandis que chez Laura Pêcheur, nous avons remarqué un dessin dont nous n’avons malheureusement pas reçu la photo...


JPEG - 1 Mo
2. Alexis Pérignon (1806-1882)
Étude de pieds
Pierre noire et pastel - 27 x 37,4 cm
Galerie Ambroise Duchemin
Photo : Galerie Ambroise Duchemin
Voir l'image dans sa page
JPEG - 377.3 ko
3. Paul Delaroche (1797-1856)
Étude de lombard blessé
Mine de plomb, sanguine et rehauts de gouache blanche - 31,5 x 45,4 cm
Galerie Ambroise Duchemin
Photo : Galerie Ambroise Duchemin
Voir l'image dans sa page

Plus au sud, nous aimerions dire un mot d’Ambroise Duchemin, qui n’est autre que le fils d’Hubert Duchemin, et qui organise dans la galerie de son père sa deuxième exposition d’œuvres du XIXe siècle, accompagnée d’un catalogue.
Sa première exposition était déjà intéressante, et celle-ci est encore plus riche de feuilles de grand qualité. On y trouve en effet une importante étude d’Eugène Delacroix préparatoire à une lithographie d’Hamlet, mais aussi un remarquable pastel d’Alexis Pérignon (ill. 2), une étude de pieds si réussie qu’elle aussi donna lieu à une lithographie. On reproduira enfin ici une feuille de Paul Delaroche préparatoire à une figure de Charlemagne traversant les Alpes (ill. 3). Alors qu’un dessin de cet artiste s’est vendu un prix record chez Artcurial la semaine dernière, un collectionneur avisé pourra acquérir celle-ci à un prix bien moindre. Beaucoup de jeunes marchands sont décidément bien doués. La relève est assurée !


Didier Rykner, jeudi 29 mars 2018





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un bronze de Rombouts Pauwels découvert à l’hôtel Drouot

Article suivant dans Brèves : Un pastel de Pierre Prins acquis par Fécamp

Publicité Annonce Artcurial