Eugène Robert Pougheon (1886-1955) : catalogue raisonné


JPEG - 748.4 ko
Eugène Robert Pougheon (1886-1955)
Fantaisie italienne
Huile sur toile - 92 x 73 cm
Saint-Quentin, musée Antoine Lécuyer
Photo : Louis Deltour
Voir l'image dans sa page

Après avoir consacré mon master 1 à l’étude des décors réalisés par Robert Pougheon (1886-1955), je travaillerai cette année, sous la direction de Jérémie Cerman (Paris IV), à la rédaction d’un mémoire portant sur l’ensemble de son œuvre, qui sera l’occasion d’en dresser le catalogue raisonné.

Élève de Charles Lameire à l’École des Arts décoratifs, puis de Jean-Paul Laurens et Fernand Cormon à l’École des Beaux-Arts, Pougheon remporta le premier grand Prix de Rome en 1914. Dans l’entre-deux-guerres, il exposa au Salon des artistes français une série de toiles aux sujets intrigants, mettant en scène des femmes nues et des chevaux, qu’il nomma des « Fantaisies ». Il reçut aussi de nombreuses commandes : pour décorer des églises ou des bâtiments publics. Artiste éclectique, Pougheon pratiqua également le portrait mondain, le paysage et la nature morte. Une récente exposition organisée à La Piscine de Roubaix (14 octobre 2017 - 7 janvier 2018), a permis de mettre au jour ses talents de dessinateur.

Proche de Jean Dupas et Jean Despujols, avec qui il appartint au « groupe de Rome », l’art de Pougheon se caractérise par une volonté de synthèse entre une forme de tradition classique et les expériences modernes, notamment cubistes.

Je sollicite l’aide de toute personne ou institution, possédant des documents ou œuvres en lien Robert Pougheon. Je vous remercie par avance, et vous assure de ma plus sincère reconnaissance et de ma totale discrétion. Vous pouvez me contacter à l’adresse suivante :

ldeltour@hotmail.fr

Louis Deltour


La Tribune de l’Art, vendredi 27 octobre 2017





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Annonces de chercheurs : Alfred Emile Méry (1824-1896)

Article suivant dans Annonces de chercheurs : La peinture décorative aux Expositions universelles et internationales de Paris (1878-1937)