Du mobilier Empire pour la Propriété Caillebotte Contenu abonnés


JPEG - 79.6 ko
1. Mobilier de chambre à coucher
Fin de l’époque Empire, vers 1815
Acajou flammé et bronze doré`
Lit : 120 x 215 x 170 cm
Chevet : 88 x 43,5 x 43,5 cm
Yerres, Propriété Caillebotte
Photo : Sotheby’s
Voir l'image dans sa page

10/10/16 - Acquisitions - Yerres, Propriété Caillebotte - Plusieurs musées ont acquis des œuvres à l’occasion de la vente Balkany : le Getty et et le Museum Speelklok d’Utrecht ont chacun acheté un objet (voir les brèves), l’État français a quant à lui préempté, pour la propriété Caillebotte à Yerres, plusieurs pièces de mobilier réparties en trois lots1. Elles forment un ensemble cohérent en acajou flammé, orné de bronzes dorés. Réalisées à la fin de l’Empire, vers 1815, elles proviennent de la chambre de Madame Biennais et ont été conservées dans la propriété…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Serres d’Auteuil : une pelleteuse à l’œuvre malgré l’arrêt des travaux par le TGI

Article suivant dans Brèves : La National Gallery de Washington acquiert un tableau de Netscher

Publicité Amis du Louvre 2017