Du bon et du mauvais usage du verre Contenu abonnés


JPEG - 429.4 ko
1. Pont des arts, avec panneaux de verre et sans les cadenas
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

Nous avions mis en doute la pérennité de la solution trouvée par la mairie de Paris (après une longue réflexion) pour se débarrasser des cadenas posés sur les ponts (voir la brève du 4/6/15). Manifestement, nous avions tort. Depuis plusieurs semaines désormais, les grilles bordant le Pont des Arts ont été entièrement supprimées et remplacées par des panneaux de verre, et ceux-ci sont dans l’ensemble restés propres, ni rayés, ni tagués, et surtout le verre n’est pas trop réfléchissant, et se laisse facilement oublier (ill. 1 et 2). Cela faisait des années que cette passerelle n’avait pas été aussi belle, voici une occasion (trop rare) de se réjouir. Bien sûr, quelques abrutis…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : Orsay : Guy Cogeval renouvelé… et remercié

Article suivant dans Éditorial : François Hollande veut défendre le patrimoine (mais pas en France)