Douze préemptions d’œuvres de Camille Claudel


27/11/17 - Acquisitions - Musées français - Douze préemptions sur vingt lots vendus… On ne peut que féliciter les six musées français qui ont préempté largement dans la vente de sculptures de Camille Claudel qu’organisait aujourd’hui mardi la maison Artcurial. Le Musée de Nogent-sur-Seine (quatre œuvres), le Musée de Poitiers (trois), le Musée d’Orsay (deux), le Musée Rodin (une), La Piscine à Roubaix (une) et la Maison Camille Claudel à Villeneuve-sur-Fère (une). Cet ensemble provenait directement de la famille de l’artiste, les descendants de sa sœur Louise.

Voici le détail de ces préemptions :

- Musée de Nogent-sur-Seine :


JPEG - 356.6 ko
1. Camille Claudel (1864-1943)
L’Homme aux bras croisés, vers 1885
Terre cuite - 10 x 9,5 x 8 cm
Nogent-sur-Seine, Musée Camille Claudel
Photo : Artcurial
Voir l'image dans sa page

* L’Homme aux bras croisés (ill. 1). Cette terre cuite a été acquise pour 26 000 € avec les frais.


JPEG - 388.3 ko
2. Camille Claudel (1864-1943)
Mon frère ou jeune Roumain, vers 1882-1883
Plâtre patiné - 50 x 45 x 26 cm
Nogent-sur-Seine, Musée Camille Claudel
Photo : Artcurial
Voir l'image dans sa page

* Mon frère ou jeune Roumain (ill. 2). Il s’agit du seul plâtre connu pour cette œuvre dont ont été tirés plusieurs bronzes. Il a été préempté pour 207 400 euros avec les frais.


JPEG - 354.3 ko
3. Camille Claudel (1864-1943)
Portrait de Louise Claudel (Madame
de Massary)
, vers 1887
Pastel - 130 x 92 cm
Nogent-sur-Seine, Musée Camille Claudel
Photo : Artcurial
Voir l'image dans sa page

* Portrait de Louise Claudel (Madame de Massary) (ill. 3). Ce grand pastel a été acheté 33 800 € avec les frais.


JPEG - 327.6 ko
4. Camille Claudel (1864-1943)
Tête de vieille aveugle chantant, vers 1894
Plâtre - 12,5 x 9 x 11 cm
Nogent-sur-Seine, Musée Camille Claudel
Photo : Artcurial
Voir l'image dans sa page

* Tête de vieil aveugle chantant (ill. 4). Seul plâtre connu de ce modèle, préempté 78 000 € frais inclus.


- Musées de la ville de Poitiers (Musée Sainte-Croix)


JPEG - 366.1 ko
5. Camille Claudel (1864-1943)
La Vieille Hélène, vers 1882-1885
Bronze - H. 28 cm
Poitiers, Musée Sainte-Croix
Photo : Artcurial
Voir l'image dans sa page

* La Vieille Hélène (ill. 5). Il s’agit du seul bronze de cette œuvre fondu du vivant de l’artiste. Il a été acquis 130 000 € avec les frais.


JPEG - 377.4 ko
6. Camille Claudel (1864-1943)
Femme à sa toilette ou Femme
lisant une lettre
, vers 1895-1897
Plâtre - 39 x 40,5 x 29 cm
Poitiers, Musée Sainte-Croix
Photo : Artcurial
Voir l'image dans sa page

* Femme à sa toilette ou Femme lisant une lettre (ill. 6). Ce plâtre est le seul connu, et n’a pas été tiré en bronze du vivant du sculpteur. Il a été préempté 54 600 € frais inclus.


JPEG - 383.6 ko
7. Camille Claudel (1864-1943)
Etude pour le Buste de Paul Claudel
à trente-sept an
, 1905
Plâtre - 39,5 x 30,5 x 25 cm
Poitiers, Musée Sainte-Croix
Photo : Artcurial
Voir l'image dans sa page

* Étude pour le buste de Paul Claudel à 37 ans (ill. 7). L’œuvre achevée a été à plusieurs reprises tirées en bronze du vivant de Camille Claudel, mais cette étude est le seul plâtre connu. Il a été acquis pour 23 400 € incluant les frais.


- Musée d’Orsay


JPEG - 490.8 ko
8. Camille Claudel (1864-1943)
Étude II pour Sakountala, vers 1886
Terre cuite - 21,5 x 18,5 x 11 cm
Paris, Musée d’Orsay
Photo : Artcurial
Voir l'image dans sa page

* Étude II pour Sakountala (ill. 8)). Cette terre cuite dont il n’existe pas d’édition en bronze fondue du vivant de l’artiste a été emportée par le Musée d’Orsay pour 467 800 € frais inclus. Sakountala est inspiré d’une légende hindoue. Ce groupe, dont une première version a été préemptée dans la même vente par le Musée Rodin (voir ci-dessous et ill. 10) sera dans la suite de son élaboration transformé en Vertumne et Pomone.


JPEG - 453.9 ko
9. Camille Claudel (1864-1943)
Étude II pour Sakountala, vers 1886
Terre cuite - 21,5 x 18,5 x 11 cm
Paris, Musée d’Orsay
Photo : Artcurial
Voir l'image dans sa page

* Tête de vieille femme, étude pour L’Âge mûr (ill. 9). Cette esquisse en plâtre a été acquise pour 39 000 € avec les frais.


- Musée Rodin


JPEG - 331.1 ko
10. Camille Claudel (1864-1943)
Étude I pour Sakountala, vers 1886
Terre cuite - 15 x 11 x 12 cm
Paris, Musée Rodin
Photo : Artcurial
Voir l'image dans sa page

* Étude I pour Sakountala (ill. 10). Étude précédant celle acquise par le Musée d’Orsay (ill. 8). Il n’existe pas d’édition en bronze pour cette terre cuite préemptée par le Musée Rodin pour 65 000 € frais inclus.


- Roubaix, La Piscine


JPEG - 529 ko
11. Camille Claudel (1864-1943)
L’Homme penché, vers 1886
Plâtre - 43,2 x 16,5 x 28 cm
Roubaix, La Piscine, Musée d’Art
et d’Industrie André-Diligent
Photo : Artcurial
Voir l'image dans sa page

* L’homme penché (ill. 11). Cette œuvre, dont seuls deux autres plâtres sont connus, n’a pas été fondue du vivant de l’artiste. Elle a été emportée par le musée de Roubaix pour 430 600 € avec les frais.


- Villeneuve-sur-Fère, Maison Camille Claudel


JPEG - 379.8 ko
12. Camille Claudel (1864-1943)
Diane, vers 1881
Plâtre - 18 x 10,5 x 7 cm
Villeneuve-sur-Fère, Maison Camille Claudel
Photo : Artcurial
Voir l'image dans sa page

* Diane (ill. 12). Là encore, il s’agit du seul plâtre connu pour cette œuvre dont aucun bronze n’a été fondu du vivant de l’artiste. Il a été acheté par la Communauté d’Agglomération de la Région de Château-Thierry pour venir rejoindre la Maison natale de Camille et Paul Claudel qui ouvrira bientôt à Villeneuve-sur-Fère (nous en reparlerons).


Didier Rykner, lundi 27 novembre 2017





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Trois tableaux acquis par la Fondation Roi Baudouin pour Anvers

Article suivant dans Brèves : Une esquisse de Georges Clairin acquise par Tours