Disparitions de Denis Mahon et de Luciano Bellosi Contenu abonnés


JPEG - 20.6 ko
1. Sir Denis Mahon
Photo : D. R.
Voir l'image dans sa page

28/4/11 – Disparitions – C’est un véritable monstre sacré de l’histoire de l’art qui vient de disparaître, à l’âge de 100 ans. Denis Mahon (ill. 1) est décédé hier mercredi 27 avril dans sa maison londonienne.

Grand spécialiste de la peinture italienne, Denis Mahon était autant connu comme collectionneur que comme historien de l’art. Après des études à Oxford, il était entré au Courtauld Institute en 1933. C’est à partir de ces années qu’il commença sa collection, sachant acquérir à des prix à l’époque très raisonnables de grands tableaux baroques, notamment des bolonais avec, parmi eux, une nette prédilection pour les œuvres du Guerchin. Si l’essentiel de ses achats furent effectués entre les années 30 et 70…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Trois jours pour voir une exposition de tableaux français de la fin du XVIIe siècle

Article suivant dans Brèves : Récentes acquisitions du Metropolitan Museum