Disparition de John Shearman, ancien directeur du Courtauld Institute, le 11 août 2003 Contenu abonnés


5/09/03 - Disparition - Ancien élève, puis directeur du Courtauld Institute, professeur à Princeton, John Shearman s’est éteint le 11 août dernier. Il était l’un des plus brillants spécialistes de la Renaissance italienne, ses études sur Sarto, Raphaël, les peintres maniéristes et Poussin faisant autorité. Il a su découvrir la raison de la commande du plafond de la chapelle Sixtine en étudiant les comptes-rendus de la restauration de 1986 : la voûte s’était craquelée en 1506 et l’ancienne décoration était ruinée. Il y a deux ans, il avait identifié la Madona Botti d’Andrea del Sarto perdue depuis la vente de Charles Ier en 1649 (actuellement en prêt au Courtauld Institute à Londres).
Bibliographie sommaire : The Drawings of Nicolas Poussin, IV : Landscape Drawings (1963, in…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Signature d’une convention entre le ministère de la Culture et l’association "The american Friends of Blérancourt" pour le Musée Blérancourt

Article suivant dans Brèves : Achat par la National Gallery de Londres d’un tableau de Polidoro da Caravaggio de l’ancienne collection Philip Pouncey