Disparition de Jacques Thuillier Contenu abonnés


18/10/11 – Disparition – Avec Jacques Thuillier, décédé dans la nuit de lundi à mardi, c’est l’un des plus grands historiens de l’art français qui disparaît. Notre connaissance de la peinture française du XVIIe siècle, sans ses travaux, ne serait certainement pas ce qu’elle est aujourd’hui alors que tant de ses livres, de ses articles et de ses expositions ont permis de découvrir ou de redécouvrir nombre d’artistes méconnus et de tableaux dont on avait perdu la trace.

Jacques Thuillier est né en 1928 à Vaucouleurs dans la Meuse, il fit ses études secondaires au Lycée de Nevers, puis fut élève à l’Ecole normale supérieure, agrégé des lettres classiques et docteur ès lettres. Il enseigna l’histoire de l’art à Dijon et à la Sorbonne, et fut élu en 1977 au Collège de France.

Il est…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le Louvre fait le bilan de son activité scientifique de l’année 2010

Article suivant dans Brèves : Acquisition par le Meadows Museum de Dallas d’un portrait de Vicente López