Disparition de Jacques Foucart-Borville Contenu abonnés


17/9/05 - Disparition - Jacques Foucart-Borville, qui vient de disparaître à l’âge de 93 ans, était un érudit dans la grande tradition du XIXe siècle et des Sociétés d’Antiquaires de province. Toute sa carrière s’exerça dans la magistrature et il la termina comme président de la Cour d’appel d’Amiens, de 1975 à 1979. Parallèlement, il s’imposa comme l’un des meilleurs spécialistes de l’histoire d’Amiens et de la Picardie, multipliant les articles dans les revues locales, mais aussi dans le Bulletin de la Société de l’Histoire de l’Art français, la Revue du Louvre, la Revue de l’Art,... Il participa aussi activement à l’indispensable lutte pour la sauvegarde du patrimoine, en étant membre de plusieurs commisssions et en assurant le rôle de conservateur délégué des Antiquités et Objets…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un bronze d’époque Empire, représentant Athéna, qualifié de "meuble meublant"

Article suivant dans Brèves : Nouvelles de Louisiane