Deux tableaux d’Alexandre Roslin pour Versailles et Stockholm Contenu abonnés


JPEG - 84.2 ko
1. Alexandre Roslin (1718-1793)
Portrait de Thierry de Ville-d’Avray, 1790
Huile sur toile - 73 x 60 cm
Versailles, Musée national du Château
Photo : SVV Geoffroy et Becquet
Voir l'image dans sa page

6/12/13 - Acquisitions - Versailles, château et Stockholm, Nationalmuseum - Artiste suédois arrivé vers 1752 en France où il s’installa jusqu’à sa mort, Alexander Roslin (dont le nom est souvent francisé en « Alexandre ») est un des principaux portraitistes actifs à Paris dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Sa nationalité suédoise et sa carrière française rendent logique l’intérêt que montrent son pays natal et sa nation d’adoption pour sa production peinte.

C’est ainsi que deux portraits sont récemment entrés respectivement au château de Versailles et au Nationalmuseum de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Les journées juridiques du Patrimoine réunissent élus, fonctionnaires et associations

Article suivant dans Brèves : Royaume-Uni : une souscription lancée pour Van Dyck, une souscription réussie pour Stubbs