Deux préemptions pour le Musée Napoléon Contenu abonnés


JPEG - 71.8 ko
1. François Masson (1745- 1807)
Buste d’André Masséna, 1807
Marbre - 65 x 40 x 32,5 cm
Fontainebleau, Musée national du
château (Musée Napoléon Ier)
Photo : Osenat

25/11/15 - Acquisitions - Fontainebleau, Musée national du Château (Musée Napoléon Ier) - Le projet d’extension du Musée Napoléon Ier au sein du château de Fontainebleau entraîne non seulement un redéploiement de ses collections, mais aussi leur enrichissement. Le musée poursuit donc ses acquisitions et ce sont deux œuvres qui ont été préemptées lors de la vente organisée par Osenat à Fontainebleau le 15 novembre dernier.

Masséna par Masson, tout d’abord, a été adjugé 22 000 euros (ill. 1). Ce buste en hermès du maréchal fut sculpté dans le marbre en 1807, peu avant la mort de l’artiste. Impassible, les lèvres serrées, un long nez droit, l’effigie sévère du militaire est animée par le mouvement de la tête tournée vers la gauche et par les mèches de cheveux détaillées, tandis que le drapé, ourlé de feuilles de chêne et retenu par une agrafe en Gorgone, apporte de la souplesse à la rigidité du buste. Il porte un baudrier sur lequel on aperçoit les bâtons entrecroisés des maréchaux de France entourés de lauriers ; juste au-dessus, un foudre ailé est un motif antique qui devint la marque des officiers généraux entre 1803 et 1870.

François Masson, élève de Guillaume Coustou, partit étudier cinq ans à Rome jusqu’en 1775. La protection de l’évêque de Noyon et du frère de celui-ci, le maréchal de Broglie, gouverneur de Metz, fut précieuse pour le lancement de sa carrière. À la demande du premier, il réalisa une fontaine pour la place de Noyon, sollicité par le second, il fournit les sculptures du palais du gouvernement à Metz construit sous la direction de Clérisseau à partir de 1776. Il participa en 1791 à la mission qu’avait Quatremère de Quincy de donner une nouvelle fonction de temple laïc à l’église Sainte-Geneviève devenue Panthéon. Il traversa la Révolution et devint sculpteur officiel sous…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un tableau de David Wilkie acquis par la National Gallery de Londres

Article suivant dans Brèves : Souscription du Musée des Beaux-Arts de Rennes pour une Bacchante endormie