Deux préemptions du Musée des Beaux-Arts de Besançon Contenu abonnés


27/10/14 - Acquisitions - Besançon, Musée des Beaux-Arts - Le 18 octobre dernier, dans une vente aux enchères à Lorient, une esquisse de Nicolas-René Jollain (ill. 1) a été préemptée par le Musée des Beaux-Arts de Besançon pour 6000 € (hors frais).
Représentant L’Intercession à la Vierge, cette œuvre d’abord donnée à Lagrenée (et qui portait une ancienne attribution à Fragonard) avait été reconnue par Jérôme Montcouquiol1 comme une étude préparatoire pour un tableau exposé par Jollain au Salon de 1769. Celui-ci fut remarqué par Diderot qui écrit d’abord ces propos pourtant peu flatteurs sur le peintre : « Des tableaux mythologiques, ou plutôt historiques de Jollain, tous mauvais, mais si mauvais que je ne croirai pas qu’il soit l’auteur du Refuge, à moins qu’accompagné de deux témoins,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Des éoliennes menacent la Saline d’Arc-et-Senans

Article suivant dans Brèves : Deux salles du Louvre de peintures françaises sous Louis XIV ont rouvert