Deux fragments d’un tableau de Danloux réunis par le Louvre Contenu abonnés


JPEG - 166.6 ko
1. Philipp Audinet (1766-1837)
d’après Henri-Pierre Danloux (1753-1809)
La Misère
Estampe
Londres, British Museum
Photo : British Museum

24/6/12 - Acquisition - Paris, Musée du Louvre - Lors de son exil à Londres pendant la Révolution, entre 1791 et 1801, Henri-Pierre Danloux peignit une grande composition intitulée La Pitié, inspirée d’un poème de l’abbé Delille, Malheur et Pitié, qui décrit une scène où un père après avoir tué pour voler de quoi nourrir ses enfants, est saisi par le remord :

« Sur le sein maternel leur frère appelle en vain
Quelques gouttes d’un lait consumé par la faim.
Autour d’eux, des murs nus ; hier, un encan funeste,
D’un vil ameublement a dispersé le reste ;
Et, pour comble de maux, de leurs derniers débris
D’avides créanciers ont dévoré le prix.
Par-tout…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une nature morte de Clara Peeters acquise par le Mauritshuis

Article suivant dans Brèves : Un tableau de Paul Baudry préempté par le Musée d’Orsay