Deux expositions sur Canaletto à Paris


Canaletto à Venise, Musée Maillol, du 19 septembre 2012 au 10 février 2013.

Canaletto et Guardi, les deux maîtres de Venise, Musée Jacquemart-André, du 14 septembre 2012 au 14 janvier 2013.

JPEG - 130.6 ko
1. Giovanni Antonio Canal, dit Canaletto (1697-1768)
L’Escalier des Géants du Palazzo Ducale, 1755-1756
Huile sur toile - 174 x 136 cm
Alnwick, Collection of the Duke of
Northumberland
Photo : Collection of the Duke of Northumberland

Les promeneurs parisiens, les amateurs de peinture italienne et quelques quidams auront sans doute remarqué que Canaletto fait l’objet de deux expositions, organisées en même temps en des lieux différents, l’une au Musée Jacquemart-André, l’autre au Musée Maillol. Les plus philosophes en déduiront que seuls les morts ont le don d’ubiquité, les plus innocents penseront que ces deux événements sont liés et qu’un billet commun est forcément prévu. Que nenni, et si les dates de ces expositions sont sensiblement les mêmes, ce n’est pas le fruit d’une collaboration, mais davantage celui d’une rivalité.

Le Musée Maillol décline les différents visages de Venise traduits par Canaletto, selon un parcours chronologique et thématique (les îles de la lagune, le Grand Canal, la place Saint-Marc…). Il montre ainsi l’évolution stylistique du peintre et rappelle le changement de regard qu’on porta sur la ville ; de puissance politique et commerciale, progressivement affaiblie, elle devint une destination pour les touristes, qui souhaitaient emporter des images souvenirs de leur séjour.
Pièce phare de l’exposition, le carnet de dessins de l’artiste, exceptionnellement prêté par le Gabinetto dei Disegni e Stampe delle Gallerie dell’Accademia, que l’on peut aussi feuilleter virtuellement sur un écran tactile, permet de mieux comprendre la manière de travailler du maître ; de même, une reconstitution de sa chambre optique est plus éloquente que toutes les explications. L’exposition aborde en outre la place de l’artiste dans les collections anglaises et russes (ill. 1 et 2).

JPEG - 242.8 ko
2. Giovanni Antonio Canal, dit Canaletto (1697-1768)
Les Îles San Cristoforo, San Michele et Murano
vues des Fondamenta Nuove
, 1724-1725 environ
Huile sur toile - 67x 127 cm

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :




Tip A Friend  Envoyer par email
imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Bologne et le pontifical d’Autun. Un chef-d’œuvre inconnu du premier Trecento 1330-1440

Article suivant dans Expositions : Du côté de chez Jacques-Émile Blanche. Un salon à la Belle époque