Deux appliques médiévales acquises par le Metropolitan Museum Contenu abonnés


14/3/12 - Acquisitions - New York, Metropolitan Museum of Art - Le Metropolitan Museum a récemment acheté à la galerie parisienne Brimo de Laroussilhe deux appliques en cuivre représentant les évangélistes Marc et Luc (ill. 1 et 2), que l’on reconnaît grâce à l’inscription visible sur leurs tablettes : Christum de tumulo suscitat iste leo pour saint Marc et Iura sacerdotis hic notat ore bovis pour saint Luc. Assis, légèrement penchés, un stylet en main, ils semblent écrire sous la dictée de l’Esprit Saint.
Ces deux appliques étaient présentées dans l’exposition sur L’Art médiéval organisée en 2008 par la galerie ; la notice du catalogue les associe à l’antependium qui fut réalisé vers 1231 pour l’abbaye de Grandmont près de Limoges. On conserve de cette œuvre six plaques émaillées chacune…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Cahors se mobilise pour Henri Martin

Article suivant dans Brèves : Le Getty achète un Watteau discuté