Des expositions qui se poursuivent dans des galeries parisiennes


27/3/18 - Marché de l’art - Paris - Nous terminons ici notre tour des galeries parisiennes en marge du Salon du Dessin (avec parfois aussi des tableaux et des sculptures). Il n’est pas trop tard pour rendre visite à ces marchands.


JPEG - 328.3 ko
1. Edme Bouchardon (1698-1762)
Coupe d’une église
Graphite - 26,7 x 28,7 cm
Nicolas Schwed
Photo : Galerie Nicolas Schwed
Voir l'image dans sa page
JPEG - 245.4 ko
2. Pierre Ozanne (1737-1813)
Immersion du neuvième cône dans la rade de Cherbourg,
en présence du roi Louis XVI, le 23 juin 1786

Plume et encre noire, lavis sur rehauts de
gouache brune - 43,3 x 74,8 cm
Galerie Alexis Bordes
Photo : Galerie Alexis Bordes
Voir l'image dans sa page

C’est ainsi que Nicolas Schwed1 présente comme à son habitude (jusqu’au mercredi 3 avril), rue Saint-Honoré, une sélection de feuilles remarquables et souvent inédites. Nous en avons retenu notamment une rare étude d’architecture par le sculpteur Edme Bouchardon, faite à Rome et probablement inspirée du Panthéon (ill. 1), provenant de la collection Mariette. Un catalogue est disponible.
Chez Alexis Bordes, outre deux dessins de François Boucher hors catalogue, nous signalerons une belle Marine de Pierre Ozanne (ill. 2).


JPEG - 334.7 ko
3. Matteo Vittorio Corcos (1859-1933)
Dis moi tout
Huile sur toile
Galerie Maurizio Nobile
Photo : Galerie Maurizio Nobile
Voir l'image dans sa page
JPEG - 354.1 ko
4. Célestin Nanteuil (1813-1873)
Phœbé (?)
Fusain, sanguine et pastel - 40,5 x 26 cm
Galerie de Penthièvre
Photo : Galerie de Penthièvre
Voir l'image dans sa page

Rue de Penthièvres, la galerie Maurizio Nobile - qui exposait aussi au Salon du Dessin - a choisi un domaine bien différent : sous le titre « Les Italiens à Paris », on découvre des peintures autour des années 1900, dont des œuvres de Boldini, de Zandomeneghi ou de Severini, avec un catalogue. Nous avons choisi, pour illustrer cet article, un artiste moins connu, Vittorio Matteo Corcos (ill. 3). L’exposition dure jusqu’au 21 avril.
En traversant la rue, nous pouvons visiter la Galerie de Penthièvre où l’on pourra voir pour l’essentiel des œuvres du XIXe siècle (mais cette fois sans catalogue). Nous reproduisons ici un dessin romantique assez extraordinaire de Célestin Nanteuil (ill. 4) dont le sujet exact est difficile à interpréter. Il pourrait s’agir d’une œuvre exposée au Salon de 1855, N° 3723, titré Phoebé


JPEG - 373.2 ko
5. Jean-Baptiste Oudry (1686-1755)
Saint Martinien
Lavis brun, gouache blanche, encre noire - 32 x 26 cm
Galerie Ratton-Ladrière
Photo : Galerie Ratton-Ladrière
Voir l'image dans sa page
JPEG - 354.3 ko
6. Jean-Baptiste Oudry (1686-1755)
Saint Théodose
Lavis brun, gouache blanche, encre noire - 32,2 x 26 cm
Galerie Ratton-Ladrière
Photo : Galerie Ratton-Ladrière
Voir l'image dans sa page

Enfin, rive gauche, on pourra passer galerie Franck Baulme qui présente une sélection de dessins et de peintures, mais aussi à la galerie Ratton-Ladrière (jusqu’au 31 mars) avec plusieurs dessins intéressants dont deux très jolis dessins de Jean-Baptiste Oudry faisant partie d’un calendrier des mois de janvier et février 1714 dont le Louvre a acquis en 1986 un album d’environ quarante-cinq feuilles.


JPEG - 380.1 ko
7. Georges Leroux (1877-1957)
Montparnasse de nuit, vers 1932
Crayon noir, aquarelle et gouache - 63 X 47,5 cm
Galerie Fabienne Fiacre
Photo : Galerie Fabienne Fiacre
Voir l'image dans sa page
JPEG - 316.2 ko
8. Georges Leroux (1877-1957)
Villa d’Este, Tivoli, 1912
Crayon noir et fusain - 48,5 x 33 cm
Galerie Fabienne Fiacre
Photo : Galerie Fabienne Fiacre
Voir l'image dans sa page

Quant à Fabienne Fiacre2 (également jusqu’au 31 mars), elle présente une exposition de quarante dessins de Georges Leroux (malheureusement sans catalogue). On y admirera des scènes de la guerre de 14-18, des vues de rues parisiennes ou encore des vues d’Italie. Il s’agit d’un excellent artiste et on peut y voir aussi un dessin préparatoire à une œuvre qui avait été publiée sur ce site dans un article consacré à ce peintre.


Didier Rykner, mardi 27 mars 2018


Notes

1346 Rue Saint Honoré, 75001, Paris. Tél : 01 44 77 98 90.

218, rue de l’Université, 75007 Paris. Tél : 06 11 60 67 23.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le nouveau Le Nain présenté par le cabinet Turquin

Article suivant dans Brèves : Un tableau de Zurbarán acquis par la Fondation Bemberg

Publicité Annonce Artcurial