Départ de Tomas Llorens du Musée Thyssen-Bornemisza Contenu abonnés


11/3/05 - Musée - Madrid, Musée Thyssen-Bornemisza - Dirigeant le musée Thyssen-Bornemisza depuis 1991, un an seulement après son installation dans la capitale espagnole, Tomás Llorens a annoncé hier qu’il quittait cette institution pour des raisons strictement personnelles. Il aspire désormais à une retraite studieuse. « Cela fait 14 ans que je n’ai rien publié de consistant et je souhaite consacrer mes dernières années à des projets personnels », entre autre à des collaborations avec Valence, sa région natale, a-t-il déclaré. Né en 1936, emprisonné puis exilé sous la dictature franquiste, Llorens est associé à la modernisation des musées espagnols. Directeur de l’Institut d’Art Moderne de Valence en 1988-1989, responsable de la création du Centre d’Art Reina Sofia, il a donné à la…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : The Old Mill at Sunset de Thomas Cole choisi par le Nelson-Atkins Museum de Kansas City

Article suivant dans Brèves : Le conseil des Ministres italien exclut les biens patrimoniaux de la loi "silence-autorisation"