Découverte d’un tableau disparu de Léon Bénouville Contenu abonnés


JPEG - 105.2 ko
1. Léon Bénouville (1821-1859)
Le Départ de Protésilas, 1851
Huile sur toile - 297 x 229 cm
Hermes (Oise), Mairie
Photo : D. R.
Voir l'image dans sa page

25/01/12 - Découverte - Hermes (Oise), Mairie - Les églises, mais aussi les mairies et autres lieux publics, nous réservent encore de belles surprises. Ainsi, grâce à la perspicacité d’un jeune conseiller municipal1, vient d’être « découvert » dans la commune de Hermes, à proximité de Beauvais, un tableau important de Léon Bénouville, disparu pratiquement depuis sa création. Il s’agit du Départ de Protésilas, envoi de Rome de 1851, grande toile de 297 x 229 cm. Le sujet, peu fréquent en peinture, s’inspire de la mythologie grecque : Protésilas, héros thessalien, à peine marié à Laodamie, part pour la guerre de Troie où il est tué…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : L’affectation de l’Hôtel de la Marine au Louvre confirmée par Nicolas Sarkozy

Article suivant dans Brèves : Le Portrait de Houdon par Marie-Gabrielle Capet est bien celui du Musée des Beaux-Arts de Caen