Découverte d’un des tableaux de Jordaens pour l’arc de Philippe Contenu abonnés


JPEG - 75.6 ko
Jacob Jordaens (1593-1678)
Le Mariage de Marie de Bourgogne
avec Maximilien d’Autriche
, 1634-1635
Huile sur toile - 350 x 350 cm
Sainte-Savine (Aube), Maison pour tous
Voir l'image dans sa page

15/11/07 – Découverte – Rubens / Jordaens – La DRAC Champagne-Ardennes vient de restaurer un grand tableau flamand conservé dans la salle des expositions de la Maison pour tous, l’ancienne mairie de la petite ville de Sainte-Savine dans l’Aube. Cette toile, qui jusqu’ici portait une attribution incertaine à l’atelier de Rubens et était interprétée fautivement comme La rencontre d’Enée et Didon est un des tableaux réalisés par Jacob Jordaens, sous la direction de Rubens, pour l’arc de Philippe, l’un des décors monumentaux exécutés pour l’Entrée triomphale à Anvers de Ferdinand, frère de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Réapparition du morceau d’agrément d’Antoine Callet

Article suivant dans Brèves : De nouveaux tableaux de Mengs pour Madrid