Décès de Mario di Giampaolo Contenu abonnés


11/8/08 – Disparition – Jeudi 31 juillet disparaissait, à l’âge de 67 ans, Mario di Giampaolo, l’un des meilleurs spécialistes du dessin italien du XVIe siècle, notamment des écoles lombardes et émiliennes.
Il était un connoissor, à la manière de Philippe Pouncey ou de Walter Witzhum, inscrivant d’innombrables attributions sur les montages dans les cabinets des dessins des musées en Europe et aux Etats-Unis. Il publia beaucoup sur le tard, notamment une monographie très remarquée sur Girolamo Mazzola Bedoli (Cantini, 1997), et de nombreux articles dans des revues, des actes de colloques, des volumes de Mélanges ou des catalogues d’exposition. On connaît également ses livres sur les peintures et surtout les dessins de Corrège (Allemandi, 1990), sur Parmesan, et sur les fresques…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un paysage de Philippe de Champaigne acquis par Lille

Article suivant dans Brèves : Avis d’appel au mécénat pour Le Reniement de saint Pierre d’Antoine ou Louis Le Nain